top of page
  • Photo du rédacteurContinuons avec vous

Le président d'Orléans Métropole doit respecter les communes !

Dernière mise à jour : 25 févr. 2023

La tribune de notre groupe qui paraîtra dans le bulletin municipal de mars prochain est consacrée à la motion adoptée le 3 février dernier, par le conseil municipal de Saran, demandant à Serge Grouard de ne pas modifier le Plan Local d'Urbanisme (PLUm) sans l'accord de la commune concernée.

La mairie de Saran (photo : Continuons avec Vous pour Saran).




En effet, lors du conseil métropolitain du 26 janvier 2023, le président de la Métropole d’Orléans a grossièrement attaqué Maryvonne Hautin ainsi que plusieurs adjoints au maire en mettant en doute l’intégrité et la parole de notre commune. Serge Grouard a travesti la réalité des faits pour pouvoir implanter une station Total de production et de distribution d’hydrogène pour poids lourds sur un terrain appartenant à la Métropole dans le secteur de Pôle 45. Il entend modifier unilatéralement le Plan Local d’Urbanisme (PLUm) pour imposer un équipement dont la commune ne veut pas, ou du moins, pas à cet emplacement.


Que sont devenues ses belles promesses de tenir compte de la volonté des communes au moment d’être élu président ?


Cette modification inédite du zonage d’une commune, malgré le désaccord de son maire et de son conseil municipal, constituerait un précédent dangereux et une remise en cause du pacte de gouvernance d’Orléans Métropole.


Par sa motion, le conseil municipal de Saran a demandé à revenir à un fonctionnement plus serein de l’intercommunalité, davantage respectueux de la diversité et de l’autonomie des communes qui la compose.


Ce n’est pas la première fois que Serge Grouard agit principalement comme maire d’Orléans à la tête de la métropole. En bloquant récemment le projet de l’État de construire une Structure d’Accompagnement à la Sortie (SAS) de détenus en réinsertion sur le terrain des Groues, il a, par la même occasion, suggéré par voie de presse que cette structure soit implantée… à Saran. Déjà sans demander l’avis des élu-e-s concernés...


Le 26 janvier dernier, 41 élu-e-s métropolitains, de tous bords, se sont abstenus ou ont voté contre la délibération imposée par Serge Grouard, bien conscients que ce qui arrive aujourd’hui à Saran peut se produire demain dans leurs communes.


Pour notre part, nous entendons continuer à résister à l’arbitraire et à œuvrer pour une véritable coopération intercommunale au sein d’Orléans Métropole."



Les élues et élus de la majorité municipale : Julien BADONI, Thierry BERTHÉLÉMY, Patricia BIKONDI, Alexis BOCHE, Fabrice BOISSET, Khaled BOUCHAJRA, Gwennaëlle BOUCHER, Aziza CHAÏR, Marie DE CARVALHO, Philippe DOLBEAULT, Sylvie DUBOIS, Nadia EL OUAROUDI, Christian FROMENTIN, Mathieu GALLOIS, Armelle GELOT, Catherine HAMON, Maryvonne HAUTIN, Marie-Lise LALOUE-BIGOT, François MAMET, Fanny PRÉVOT, Olivier RENOU, Evelyne RALUY-SAVOY, José SANTIAGO, Josette SICAULT, Romain SUZZARINI, Jean-Paul VANNEAU, Claude VANTHOURENHOUT et Hoirda ZAGHOUANI.



67 vues

Comments


bottom of page