• Continuons avec vous

Vers la privatisation totale de l'eau potable par Orléans Métropole ?

Le conseil métropolitain devrait se prononcer au printemps 2022 sur le futur mode de gestion à compter du 1er janvier 2024 de l'eau potable et de l'assainissement dans les 22 communes de la Métropole. Est-ce la fin des 10 anciennes régies municipales ou une gestion publique de ce bien si précieux qu'est l'eau est-elle encore possible ?

Le château d'eau de l'Orée de la forêt et la station de traitement de l'eau potable mis en service en 2016 par la régie municipale de Saran, dissoute au 1er janvier 2017 (Photo : Continuons avec Vous pour Saran).


A quelques mois de ce vote décisif, il n’y a eu aucune communication de la part d'Orléans Métropole, aucun débat annoncé pour que les citoyennes et les citoyens puissent s’informer et donner leur avis sur le devenir de ces deux services publics et sur leur mode de gestion.


C’est d’autant plus regrettable que les coûts de l’eau et de l’assainissement sont financés par le biais des factures d’eau réglés par les usagers.


Aussi, le collectif Eau Secours 45, dont fait partie la ville de Saran, a décidé d'organiser une réunion d'information pour amorcer la réflexion et le nécessaire débat sur la gestion de l'eau potable et la place des citoyennes et citoyens dans cette gestion.


Cette réunion publique aura lieu ce mardi 7 décembre, à 20h45, à la maison des associations de La Source, avec la participation de Christophe Lime, président de France Eau Publique et vice-président de Grand Besançon Métropole en charge de l’eau et de l’assainissement.


53 vues