• Continuons avec vous

Une rentrée cruciale pour les élèves saranais

Cette rentrée scolaire, un peu anxiogène, est placée sous le signe du masque et des mesures barrière pour enrayer la propagation du Covid-19. Après un long confinement et les vacances d'été, c'est surtout un moment nécessaire pour relancer la scolarisation des enfants. Aussi, dans notre tribune libre publiée dans le dernier bulletin municipal, nous avons souhaité rappeler quelques évidences alors que le système éducatif français est classé parmi l’un des plus reproducteurs d’inégalités sociales.

L'école élémentaire du Bourg, vue depuis la rue de la fontaine, à Saran (photo : Continuons avec Vous pour Saran).


Après un printemps marqué par les bouleversements du Covid et le confinement, cette rentrée scolaire prend une importance toute particulière.


En effet, la crise sanitaire a rappelé quelques évidences : l’enseignement  à distance ne peut remplacer un.e enseignant.e en classe et la « vraie » classe est le meilleur lieu pour les apprentissages et la socialisation.


Autre évidence, il faut abaisser les effectifs par classe : le seuil de 27 élèves en primaire imposé par l’Éducation nationale ne peut permettre de corriger les inégalités accentuées par le confinement, puis d’engager le nécessaire sursaut dont a besoin notre système éducatif affaibli.


Face au choix incohérent de l’inspecteur d’Académie d’ouvrir une classe en maternelle à Saran un an après l’avoir supprimée, les élu.e.s et les agents municipaux seront encore plus attentifs, en cette rentrée cruciale, à accompagner la réussite de tous les enfants.


49 vues

Liste de large rassemblement, conduite par Maryvonne Hautin, maire sortante.

  • White Facebook Icon
  • Instagram
  • White Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube

© Continuons avec Vous pour Saran