top of page
  • Photo du rédacteurContinuons avec vous

SAS des Groues : gaspillage d’argent public et mépris persistant envers Saran.

Dernière mise à jour : 4 févr.

Notre tribune dans le bulletin municipal de ce mois de février est en partie consacrée aux consternantes manigances du maire d'Orléans et président de la métropole, pour faire implanter près du centre pénitentiaire de Saran, un équipement dont il ne veut pas sur le terrain des Groues.

Vue aérienne de Saran en 2016. Le centre pénitentiaire est en haut du cliché, en limite Nord de la commune, de la métropole et du réseau de bus.



"En 2022, une Structure d’Accompagnement vers la Sortie (SAS) aurait dû ouvrir sur le site des Groues, afin d’aider à la réinsertion professionnelle de détenus en fin de peine. L’Etat a acquis en 2019 les terrains nécessaires auprès de la ville d’Orléans pour construire cet équipement et la métropole s’était alors engagée à réaliser les travaux de raccordement au réseau d’assainissement.


Malheureusement, depuis 2020, Serge Grouard refuse de respecter les engagements pris par la ville d’Orléans et clame que la SAS serait mieux... près du centre pénitentiaire de Saran !


Comme à son habitude, le maire d’Orléans s’est bien gardé d’évoquer directement le sujet avec les élu-es de Saran.


Or, si le ministère de la justice a choisi le site des Groues, c’est en raison de sa position centrale dans l’agglomération afin de permettre aux détenus de rejoindre rapidement chaque matin leurs différents lieux de travail. Quel est aujourd’hui le résultat de l’entêtement de Serge Grouard ? L’Etat multiplie les procédures en justice contre la ville d’Orléans, la métropole doit dédommager à hauteur de 200 000€ les entreprises qui n’ont pu faire aucun travaux et l’agglomération est privée d’un équipement utile pour limiter la récidive et réduire la délinquance.


L’intérêt général doit-il pâtir des actions d’un élu qui a perdu sa boussole politique mais tente désespéramment d’exister médiatiquement ?"



Les élues et élus de la majorité municipale : Julien BADONI, Thierry BERTHÉLÉMY, Patricia BIKONDI, Alexis BOCHE, Fabrice BOISSET, Khaled BOUCHAJRA, Gwennaëlle BOUCHER, Aziza CHAÏR, Marie DE CARVALHO, Françoise DIAZ, Philippe DOLBEAULT, Sylvie DUBOIS, Christian FROMENTIN, Mathieu GALLOIS, Armelle GELOT, Catherine HAMON, Maryvonne HAUTIN, Marie-Lise LALOUE-BIGOT, François MAMET, Fanny PRÉVOT, Olivier RENOU, Evelyne RALUY-SAVOY, José SANTIAGO, Josette SICAULT, Romain SUZZARINI, Jean-Paul VANNEAU, Claude VANTHOURENHOUT et Hoirda ZAGHOUANI.



90 vues0 commentaire

Comments


bottom of page