• Continuons avec vous

Saran soutient ses étudiantes et ses étudiants

Mis à jour : févr. 15

Alors que la reprise des cours en universités est minimale et que les réponses gouvernementales aux difficultés pédagogiques, financières et psychologiques des étudiant-e-s sont insuffisantes, de nombreuses collectivités tentent d'accompagner une jeunesse qui paye au prix fort les conséquences de la crise sanitaire.

Une salle de cours sur le campus universitaire de La Source en janvier 2021 (photo : Continuons avec Vous pour Saran).


Voici une partie de la tribune de notre groupe consacrée à l'action municipale en direction des étudiant-e-s, qui sera publiée dans le "Repères" de mars prochain.


"Depuis novembre dernier, les jeunes de Saran inscrits en université ou dans une école suivent la presque totalité de leurs cours à distance, devant un écran. De plus, la précarité financière étudiante a explosé depuis le premier confinement avec la disparition des jobs étudiants et la difficulté à décrocher un stage.


Aussi, à l'image des dispositifs déjà institués par la région ou Saint Jean de la Ruelle, le conseil municipal a approuvé le 29 janvier notre proposition de mettre en place une aide financière exceptionnelle de 100 € pour chaque étudiant résidant à Saran ou y étant domicilié fiscalement et de 150 € pour les boursiers.


Face à l’ampleur de la détresse étudiante et à l'insuffisance des réponses gouvernementales, le conseil municipal a également adopté à l’unanimité un vœu rédigé par notre groupe.


Ce vœu :

  • demande au président d’Orléans Métropole d’examiner la possibilité de rembourser les abonnements au réseau TAO des étudiants et étudiantes dont les cours en présentiel sont interrompus depuis le mois de novembre dernier, *

  • interpelle la rectrice de l’Académie quant à la nécessité d’attribuer des crédits supplémentaires au CROUS pour répondre aux difficultés alimentaires et financières,

  • et enfin, enjoint la ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche d’entendre la demande des présidents d’université souhaitant reprendre davantage de cours en présentiel dans le strict respect des contraintes sanitaires et d’attribuer aux établissements des dotations d’urgence permettant le recrutement des personnels enseignants, de santé et médico-sociaux nécessaires pour éviter que la présente génération d’étudiants soit sacrifiée."


(*) : lors du conseil métropolitain de ce 11 février, Christophe Chaillou a annoncé le principe du remboursement partiel de l'abonnement bus-tram pour les étudiant-e-s.


NB : le Centre Régional d'Information Jeunesse (CRIJ) d'Orléans détaille sur son site web les différents dispositifs mis en place par les collectivités en Région Centre-Val de Loire pour aider les étudiant-e-s touché-e-s par les conséquences de la crise sanitaire.


22 vues

Posts récents

Voir tout

Liste de large rassemblement, conduite par Maryvonne Hautin, maire sortante.

  • White Facebook Icon
  • Instagram
  • White Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube

© Continuons avec Vous pour Saran