• Continuons avec vous

Hommage aux résistants fusillés aux Groues le 4 octobre 2020

La cérémonie annuelle à la mémoire des patriotes fusillés par l’armée hitlérienne, entre 1941 et 1943 au stand de tir des Groues, dont 17 du groupe Chanzy le 8 octobre 1943, aura lieu le dimanche 4 octobre 2020, à 11 heures, au monument situé rue de l’Aumône à Saint Jean de la Ruelle.

La plaque commémorative rue de l'Aumône, à Saint Jean de la Ruelle, en l'honneur des résistants fusillés par l'occupant nazi aux Groues (photo d'archives : www.chanzy.org).


Durant l'occupation allemande de notre pays, 38 résistants ont été fusillés par la Wehrmacht sur le terrain militaire des Groues à St Jean de la Ruelle, et notamment, le 8 octobre 1943, 17 Francs-Tireurs et Partisans (FTP) du groupe Chanzy.


Arrêtés et torturés par la police française, ces militants communistes et membres du groupe clandestin Chanzy, furent condamnés à Orléans, le 1er octobre 1943, par un tribunal militaire allemand pour leurs nombreuses actions de sabotage menées sur la ligne de chemin de fer Paris-Vierzon comme sur les écluses du canal de Briare, pour les multiples coupures de câbles téléphoniques, pour les attaques de soldats en vue de leur prendre leurs armes et pour l'attentat contre Marcel Déat, créateur en 1941 d'un parti d'extrême-droite (le RNP) et dirigeant à l'époque du journal collaborationniste et antisémite "L'Oeuvre".


La mémoire de plusieurs résistants et résistantes locaux, dont des membres du groupe Chanzy, est honorée au quotidien à Saran. Ainsi, plusieurs rues et un gymnase portent le nom de certains de ces courageux patriotes. Il s'agit de Guy Vergracht (mécanicien, fusillé à 20 ans le 8 octobre 1943 aux Groues), de Marcelle Rivière (employée des PTT, morte en déportation en Allemagne à 45 ans), Marcel Pilongery (cheminot, fusillé le 29 septembre 1941 à 38 ans aux Groues), Marcel Lerouge (manoeuvre, fusillé aux Groues le 8 octobre 1943 à 32 ans), Améla Pascual (républicain espagnol, fusillé aux Groues le 8 octobre 1943) et enfin, Henri Ferchault père (cheminot, mort à Auschwitz en 1942) et fils (électricien, mort à Dachau en 1944).


Comme chaque année, des élues et élus de la ville de Saran participeront à cette émouvante cérémonie commémorative.


50 vues

Liste de large rassemblement, conduite par Maryvonne Hautin, maire sortante.

  • White Facebook Icon
  • Instagram
  • White Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube

© Continuons avec Vous pour Saran