• Continuons avec vous

Hommage aux fusillés des Groues le 3 octobre 2021

La cérémonie annuelle à la mémoire des résistants assassinés par l’armée allemande, entre 1941 et 1943, au stand de tir des Groues, se déroulera ce dimanche 3 octobre, à 10h30, rue de l’Aumône, à Saint Jean de la Ruelle.


La plaque commémorative rue de l'Aumône, à Saint Jean de la Ruelle, en l'honneur des résistants fusillés aux Groues (photo d'archives : www.chanzy.org).



Durant l'occupation nazie, 38 résistants ont été fusillés par la Wehrmacht sur le terrain militaire des Groues, à St Jean de la Ruelle, et notamment, 17 Francs-Tireurs et Partisans (FTP) du groupe Chanzy le 8 octobre 1943.


Arrêtés et torturés par la police française, ces militants communistes, membres du groupe clandestin Chanzy, furent condamnés à Orléans, le 1er octobre 1943, par un tribunal militaire allemand pour leurs nombreux actes de résistance. Ils avaient réussi à organiser plusieurs sabotages sur la ligne de chemin de fer Paris-Vierzon comme sur les écluses du canal de Briare, à mener de multiples coupures de câbles téléphoniques, à attaquer des soldats allemands isolés afin de leur prendre leurs armes et à blesser Marcel Déat, créateur d'un parti d'extrême-droite (le RNP) et dirigeant du journal collaborationniste et antisémite "L'Oeuvre".


La mémoire de plusieurs résistantes et résistants locaux, dont des membres du groupe Chanzy, est honorée au quotidien à Saran. Ainsi, plusieurs rues et un gymnase portent le nom de certains de ces courageux patriotes. Il s'agit de Guy Vergracht (mécanicien, fusillé à 20 ans le 8 octobre 1943 aux Groues), de Marcelle Rivière (employée des PTT, morte en déportation en Allemagne à 45 ans), Marcel Pilongery (cheminot, fusillé le 29 septembre 1941 à 38 ans aux Groues), Marcel Lerouge (manoeuvre, fusillé aux Groues le 8 octobre 1943 à 32 ans), Cécile Painchault (couturière, morte à Ravensbruck en 1945), Améla Pascual (républicain espagnol, fusillé aux Groues le 8 octobre 1943) et enfin, Henri Ferchault père (cheminot, mort à Auschwitz en 1942) et fils (électricien, mort à Dachau en 1944).


Comme chaque année, des élues et élus de notre groupe participeront à cette émouvante cérémonie commémorative.

40 vues

Posts récents

Voir tout